sâmbătă, 26 septembrie 2009

L’Eté indien

L’Automne de nouveau; véritable romantique mon âme se laisse fondre dans les beaux jours de cet automne nouveau. Il y avait une fois où je vivais l’automne comme la somme de tous les chagrins passés, sinon c’était comme un automne raté. Puis je découvris la beauté de ses jours ensoleillés; de ses couleurs formidables qui m’ensorcelèrent à jamais.


Et je redécouvre maintenant mon âme en mille couleurs: le rouge de la passion, le jaune de la chaleur, l’orange de la joie de vivre, le peu de vert qui reste coincé comme la fraicheur de la jeunesse pas encore passée, le brique et le marron sage.

Dans un film on disait que pour les femmes et pour l’argent on fait les plus grandes bêtises ; en automne mon cœur devient irrationnel ; se dévoile et prend une forme nouvelle ; en automne, mon âme peut accomplir les plus grandes bêtises ; heureusement je le sais… Cette saison représente pour ce que je suis le calme passionné relevé avant  l’arrivée du froid et de la nuit. C’est comme un coucher superbe de soleil, comme un sommaire de toute la passion et de la chaleur qu’on avait vécues.

Ne me cherchez pas ; vous n’allez pas me trouvez ; en automne je suis quelque part fondue en cet « été indien ».




Trimiteți un comentariu